Troisième atelier CESO 2030 : « articulation urbanisme / transports » et « urbanisme commercial »

date: 
07/02/2012

Présidé par Jacky Bortoli, vice-président de la communauté d’agglomération des Lacs de l’Essonne et vice-président de l’Audeso, le troisième atelier s’est tenu le 16 novembre à l’hôtel d’agglomération des Lacs de l’Essonne. Il avait pour but d’identifier des leviers d’action sur les thèmes de l’articulation urbanisme/transports et de l’urbanisme commercial.

L’articulation urbanisme / transports

L’Audeso a rappelé les nombreux projets d’aménagement et de transports collectifs dans le CESO, qui feront sensiblement évoluer le visage du territoire à l’horizon 2030. La hausse durable du coût de l’énergie, l’évolution des règles d’urbanisme et de protection de l’environnement, ou encore la mutation des besoins de mobilité constituent autant de tendances lourdes qui invitent à repenser le lien entre urbanisme et transport pour les prochaines décennies. Pour mettre en évidence les différentes options qui s’offrent aux acteurs du CESO, l’équipe de l’Audeso a proposé trois « concepts » d’articulation urbanisme/transports : « territoire-quartiers », « territoire linéaire » et « territoire polarisé ». Plus de détails

Dans la discussion qui a suivi, les participants se sont accordés sur la nécessité de construire une offre de mobilité permettant  aux habitants de se déplacer aisément au quotidien. La réduction des distances quotidiennes de déplacement, par le rapprochement de l’habitat, de l’emploi et des réseaux de transport collectif, constitue une partie de la solution. Il s’agit également de développer la cohérence et l’intermodalité des différents maillons d’une chaîne globale de transport, articulant RER, tramway, bus, automobile et modes doux.

L’urbanisme commercial

L’Audeso, s’appuyant sur les premiers résultats d’une étude en cours de publication, a présenté un panorama général du commerce dans le CESO et de ses perspectives d’évolution. Là encore, trois manières d’envisager l’urbanisme commercial de demain ont été proposées à la réflexion des élus : « développement commercial en périphérie », « structuration de nouvelles centralités périphériques », et « urbanisme commercial au service d’une ville densifiée ». Plus de détails

La discussion a fait émerger la nécessité de viser un développement de l’offre commerciale équilibré et complémentaire entre les territoires, entre le commerce de proximité et le commerce de périphérie. Une telle stratégie solidaire à l’échelle du CESO permettrait aux territoires de mieux maîtriser les tendances du marché.  Le dialogue se poursuivra dans ce sens entre les territoires du CESO.

Les prochaines séances porteront sur les espaces ouverts, l’énergie dans l’aménagement, l’équilibre emplois/actifs, et le lien entre le local et la métropole.

Télécharger la synthèse de la réunion