Deuxième atelier CESO Horizon 2030 : revue de projets, perspectives démographiques et économiques du CESO

date: 
22/11/2011

Le 13 octobre dernier, à l’Hôtel d’agglomération des Portes de l’Essonne, les élus du Centre Essonne-Seine-Orge ont été conviés à participer au deuxième atelier « CESO Horizon 2030 » animé par Stéphane Beaudet, maire de Courcouronnes, premier vice-président de la communauté d’agglomération Évry-Centre-Essonne et premier vice-président de l’Audeso. Après la réunion introductive du 30 juin, cette rencontre  a été l’occasion d’échanger sur les perspectives démographiques et économiques du CESO, et d’effectuer une revue des projets en cours.

François Garcia, maire d’Athis-Mons et président de la communauté d’agglomération des Portes de l’Essonne a introduit la séance en rappelant la nécessité pour les élus du CESO de poursuivre leurs échanges sur leurs projets afin notamment de peser dans les débats sur l’aménagement régional. Sylvie Mazel, directrice de l’aménagement de la communauté d’agglomération, a ensuite présenté le projet « Bords de Seine » actuellement en cours de mise en œuvre à Athis-Mons et Juvisy-sur-Orge.

Le premier temps d’échange avait pour but d’approfondir la réflexion commune : « quelle ambition pour le CESO ? ». L’équipe de l’Audeso a présenté des projections chiffrées sur la construction de logements, l’évolution de la population, le ratio emplois/actifs et la consommation de foncier à l’horizon 2030. Un panorama des projets actuellement en cours dans le CESO a ensuite été discuté.

Les participants à cet atelier ont affirmé des perspectives collectives en termes de démographie et d’emploi : progression modérée de la population du CESO, avec au moins 580 000 habitants à l’horizon 2030, maintien de l’effort de construction de logements à hauteur d’au moins 2 500 logements par an, création d’autant d’emplois que de logements construits, en visant l’équilibre emplois/actifs à l’horizon 2030. Stratégie de développement économique, attractivité résidentielle, et articulation étroite avec l’offre de transport ont été mises en avant. Michel Berson, sénateur de l’Essonne et président de l’Audeso, a conclu la séance en soulignant l’importance d’un projet global et collectif.

Les prochaines séances porteront sur l’articulation entre l’aménagement du territoire et les transports, l’urbanisme commercial, les espaces ouverts, les questions d’énergie, la problématique de l’équilibre emplois/actifs et enfin, la relation entre ancrage local et inscription dans la métropole.

Crédit photographique : Djamila Calin / CALPE

Téléchargez la synthèse de la réunion