Cinquième atelier CESO Horizon 2030 : « équilibre emplois-actifs » et « du local à la métropole »

date: 
28/06/2012

Le 14 février 2012, le 5ème atelier CESO Horizon 2030 s’est tenu à Villemoisson-sur-Orge. Les élus ont été invités à réfléchir et à débattre autour de deux thématiques : « équilibre emplois-actifs » et « du local à la métropole ». L’objectif est de poursuivre la réflexion collective sur l’aménagement du CESO, d’explorer les futurs possibles du CESO et d’identifier des leviers d’action concrets.


Améliorer l’équilibre emplois-actifs

Le diagnostic présenté par l’Audeso a mis en évidence des disparités territoriales concernant la localisation des emplois et la destination des navetteurs.

Les participants ont insisté sur plusieurs champs d’action pour les collectivités locales pour la recherche d’un meilleur équilibre emplois-actifs : l’amélioration de l’accessibilité physique aux lieux d’emploi, l’amélioration des conditions d’accueil résidentiel, l’action sur la formation et la qualification des actifs présents sur le territoire, par exemple. La desserte par les transports en commun des lieux d’emploi est essentielle pour l’accueil des entreprises. Les participants ont convenu de rechercher des complémentarités entre les pôles économiques existants ou en cours de développement en y incluant également les pôles de recherche.

Faire du CESO un pôle de développement stratégique régional

La présentation de l’Audeso éclaire les différents aspects des disparités socio-spatiales dans le CESO (revenus et logement, équipements et services, santé et environnement, éducation). Elle présente la problématique de l’inscription métropolitaine du CESO et dessine les contours d’un positionnement institutionnel et stratégique aux différentes échelles (bassin parisien, région Île-de-France, sud francilien).

L’éloignement du CESO par rapport au Grand Paris préoccupe les participants,  qui craignent le risque d’une marginalisation des territoires de grande couronne dans la métropole francilienne. Les besoins des territoires doivent être pris en compte : loger les habitants, accéder à l’emploi et accueillir des entreprises ; des moyens particuliers doivent être mis en place tels que le réseau haut-débit. Les participants conviennent de se mobiliser pour positionner le CESO comme un pôle de développement stratégique régional, qui offre de surcroît un cadre de vie et d’emploi agréable. Ces deux objectifs, cadre de vie privilégié au sein de la région et pôle de développement, sont partagés par les participants.


La démarche prospective étant envisagée sur long terme (horizon 2030), il ne faut pas créer des emplois sur les seuls constats actuels mais réfléchir en fonction des changements sociétaux à venir et des habitants futurs du territoire. Il apparait nécessaire de mettre en cohérence le développement économique avec la politique de l’habitat et avec celle des transports, c’est la convergence de ces trois dimensions qui permettra d’équilibrer le territoire. Le CESO doit également se positionner de manière concurrentielle et/ou coopérative vis-à-vis des territoires de projet voisins (Saclay, Seine Amont, Vallée de la Bièvre, Sénart).

Télécharger la synthèse de la réunion