Des signes de creusement des inégalités dans le CESO

date: 
27/01/2013

L’Audeso consacre sa 7e note Repères aux revenus des ménages du Centre Essonne-Seine-Orge. Leur analyse entre 2002 et 2009 indique une tendance au creusement des inégalités.

Le revenu médian annuel dans le CESO (20 390 euros en 2009) est inférieur au revenu médian régional (21 460 euros) et départemental (22 250 euros). Les revenus des ménages ont augmenté chaque année mais cette hausse est inégale selon les communes : des poches de pauvreté se confirment et les inégalités socio-spatiales tendent à s’accentuer. En effet, les revenus des ménages, dans les intercommunalités où ils sont les plus bas (Lacs de l’Essonne, Évry-Centre-Essonne), augmentent moins rapidement que l’inflation annuelle. En revanche, l’évolution des revenus en euros constants par commune laisse apparaître une forte croissance dans les communautés de communes du Val d’Essonne et de l’Arpajonnais.

Le revenu des ménages est un indicateur pertinent pour comprendre les évolutions socio-démographiques récentes. Des revenus dépendent les modes de consommation : produits alimentaires, habillement, pratique d’activités, sorties… mais surtout ils conditionnent l’accès au logement et à la mobilité. Cet indicateur permet par exemple de comprendre les mobilités résidentielles et plus généralement les modes de vie : la corrélation entre prix et revenus est un des  facteurs de choix du lieu d’habitat et des habitudes de consommation.

Consulter la note Repères