M3, société urbaine et action publique

Auteur(s): 
Communauté Urbaine du Grand Lyon
Date: 
01/04/2012
Localisation: 
Fonds documentaire Audeso
Référence: 
URB151
Description: 

Ce deuxième numéro de la revue prospectiviste du Grand Lyon : Millénaire 3, aborde le rapport qu'ont la ville et ses habitants à la nature. Les citadins apprécient de plus en plus les espaces qui lui sont alloués mais à une certaine mesure. M3 apporte des éléments de compréhension pour savoir où se place cette limite entre confort et nature, entre ce que l'on accepte, ce que l'on rejette.

Un premier entretien avec Yves Crozet par du constat que les infrastructures de transports érigées par la politique de Charles Pasqua dans les années 90 ont contribué à la réduction des dépenses en transport, mais aussi à l'étalement urbain. Aujourd'hui, avec la loi Grenelle, les projets d'infrastructure se décident autrement et l'environnement devient une variable importante.

Le deuxième article aborde la responsabilité sociale des entreprises face au développement durable et cherche à comprendre si l'environnement est une réelle préoccupation ou un simple alibi.

L'article suivant examine les espaces publics et privés de Berlin, une ville où l'aménagement urbain répond à une politique ambitieuse.

Un « face à face » entre Pascal Lebrun Cordier et Paul Ardenne, deux spécialistes de l'art, pose la question du rôle de l'artiste dans les politiques publiques.

La place des SDF dans la ville est ensuite traitée. Pascale Pichon montre comment un espace urbain peut être facteur de rencontre, mais aussi d'exclusion sociale.

La revue propose enfin un dossier sur « l'espace, la vie, la ville » où Yves Chalas fait de la nature urbaine un lieu de centralité, « une monumentalité urbaine »

Document consultable en intégralité sur le site de Millénaire 3

Visuel: 
M3, société urbaine et action publique